COUTEAU CREUX

Décrit par Jean-Jacques Perret dans son ouvrage de référence « l’Art du coutelier » en 1771, le couteau creux à deux lames est un des modèles les plus complexe à réaliser.

À cette époque le couteau principal avait une lame en acier forgé servant de fourreau pour un autre couteau plus petit, la lame de ce second couteau était habituellement en argent. Il servait à peler et couper les fruits, car sa lame ne donnait pas de gout aux aliments. C’était un couteau de très grande valeur réservé à l’aristocratie.

Aimant relever les défis, j’ai réalisé il y a quelques années un exemplaire à triple-imbrication de forme résolument moderne.

J’ai suivi les explications de Perret dans son ouvrage, pour fabriquer cette lame qui sert d’étuis à la seconde .

Le couteau principal a sa lame en acier carbone, et son manche creux en érable ondé, le pommeau est fait d’ébène.

Pour être pratique, j’ai imaginé et fabriqué un extracteur automatique dans ce premier couteau . en effet, le second couteau sort seul au fur et a mesure du basculement du pommeau. Et comme cela a été très rarement réalisé, j’ai intégré dans le manche du second couteau un troisième couteau, pliant de type Piemontais !!!

Toutes les pièces sont « faites main », le tout présenté dans un coffret à ouverture automatique en bois de Leadwood.

Temps de réalisation total : 450 heures environ

Il s’agit d’une pièce unique, très peu d’artisan contemporain se sont investi pour réaliser une pièce si complexe.

Coutellerie d'art - couteau à lame et manche creux - Alain Valette
Coutellerie d'art - couteau à lame et manche creux - Alain Valette
Coutellerie d'art - couteau à lame et manche creux - Alain Valette
Coutellerie d'art - couteau à lame et manche creux - Alain Valette
Coutellerie d'art - couteau à lame et manche creux - Alain Valette
Coutellerie d'art - couteau à lame et manche creux - Alain Valette

http://www.dailymotion.com/video/x5a1ha